Des plages désertes



Des plages désertes, du soleil, de la chaleur, de la nature, de l’eau de coco, une papaye fraichement coupée d’un arbre, du sable entre les doigts de pied, de la nudité.

Enlever toutes ces couches de vêtements, de conditionnements, de peurs, de doutes, de croyances.


Laisser place au néant, au présent.


Se laisser bercer par le vent, les envies.

Détailler les constellations. Leur inventer des histoires.

Se connecter à la lune, aux étoiles, à l’infini grand, à l’invisible.

Avoir confiance en la nature, en l’être humain, en la vie, en son intuition.


Aimer.


Aimer être là.

Ici.

seule.

Avec toi.

Avec eux.

Avec ce lieux.

Ce pays.

Ce monde.

Ne plus avoir peur.

Foncer.

Faire confiance.

Avoir la foi.

Croire.

En soi.

En Dieu.

En toi.

En moi.

En eux.

En ce qui se déroule sous nos yeux.

Et puis rêver, créer, aimer, faire l’amour, s’abandonner à soi, à toi, à eux, la vie, l’univers, cette culture si différente.


Des plages désertes naissent de nombreux rêves, illusions d’un instant envolé et moments somnolés gravés à jamais.


Nancy